Alexander Wang x H&M ou l’art d’être un panneau publicitaire

Un jour mon prof a lâché « Mais pourquoi porter le nom d’un autre sur soi ? ». C’est vrai, pourquoi avoir besoin d’être siglé LV de la tête au pied ? Ce grand monsieur que nous n’avons même pas connu. Et si aucun signe n’était visible, allons-nous porter ce nouveau manteau à l’envers afin de montrer aux grand public cette étiquette si précieuse, qui justifierait selon nous le sacrifice en passant à la caisse ?

Cette intro étant terminé, j’en viens à la collaboration d’H&M et Alexander Wang, designer New Yorkais, pionnier dans le sportwear. Je ne jugerai pas l’allure général de la collection, car ce serait bien trop subjectif. Je veux surtout m’appuyer sur ce « Wang » (ou encore « AW »), qui revient, encore, et encore. Qui martèle ta rétine. Histoire de bien te faire comprendre que tu as le privilège de porter du Wang (oui je martèle aussi).

La collection habituelle d’AW n’est en rien comparable à cette capsule, hormis évidemment l’inspiration sportwear. Mais aucun signe distinctif, si ce n’est l’allure et la coupe, nous saute au visage. C’est donc réservé à l’enseigne suédoise.

Ce que je reproche en fait surtout à cette collaboration c’est ce côté « vous pouvez vous permettre d’acheter du Wang, alors montre le ! ». Pour moi, c’est tout simplement un gros coup de marketing et le génie de faire payer les gens pour se balader en panneau publicitaire. La comparaison est assez violente mais elle est à la hauteur de l’affaire.

Pour finir, je tiens à préciser que certaines pièces n’ont aucun signe visible du designer, mais cette sélection représente tout de même plus de la moitié de la collection. (Si vous êtes curieux du prix, passez votre petite souris sur l’article désiré :))

 

La collection capsule sort ce jeudi 6 novembre
dans une sélection de point de vente H&M.

All pics from Vogue.fr

Je vous souhaite un très beau lundi et du courage pour cette rentrée. ❤

Publicités

Le nid

Comme vous le savez, j’aime vous écrire d’endroits plus ou moins insolites, de mon balcon ensoleillé au sommet d’une montagne. Je me trouve donc aujourd’hui dans ce grand et si rapide TGV, direction la capitale pour visiter mon futur nid. Oui nous pouvons appeler ça un nid vue la superficie à laquelle je peux m’attendre. Ah l’art de se loger à Paris. Je savais qu’elle allait me surprendre mais pas à ce point. On voit quand même de tout. Mais ça je ne vous l’apprends pas. Ce que j’aimerais plutôt vous apprendre, c’est de quelle façon on peut décorer son petit chez soi. Et comment mieux introduire la collection home d’H&M ? J’ai découvert cette partie de l’enseigne lors d’un profond plongeon sous apnée dans l’univers de la déco sur le web. A l’époque (ça devait être l’année dernière…), H&M n’avait son e-shop home qu’aux USA et autres pays bien gâtés. En France, ils l’ont ouvert il y a seulement quelques mois. Pains bénis pour nous, filles de la province (ne rêvez pas les collab’ n’y seront pas). Donc prêt-à-porter + déco ! Autant je ne commanderai pas la partie vêtement (H&M tombant de façon plus ou moins étonnante sur mon corps, devenant presque difforme sous leurs coupes inhumaines), mais alors pour leurs objets déco, je dis oui ! On retrouve des collections par thèmes actuels et changeants, au goût prononcé pour le baroque et le moderne. Une partie est réservée à l’enfant où l’on fait parfois de jolies trouvailles pour soi, n’hésitez pas à aller faire un tour.

Parlons enfin d’une autre chose assez importante, le prix ! J’exagèrerai peut être en disant imbattable mais franchement on en est pas loin. Des prix au rabais pour des objets travaillés et dans l’air du temps. Les linges de lits sont façonnés avec des matières nobles et texturisées, leurs motifs épurés et réfléchis sont nuancés grâce à une jolie palette. Les coussins sont dans la même veine.

On attend alors avec impatience l’ameublement…

Voici une petite sélection exhaustive pour illuminer et réchauffer votre nid retrouvé après cette longue absence estivale. Tout le monde à droit à sa tenue de la rentrée après tout.

HM Home

Boîte en verrePot, Rideau de douche , Bougeoir colonne, BougiePhotophore

 HM Home

Vase en verre, Boite métallique (plusieurs dimensions dispo), Carafe d’eau, Bougies, Dessous de verres, Panier en métalSoucoupe à bougie

Color in the (h)air

Color in the (h)air

Quand mes copines me disent « Je me suis teint les cheveux de toutes les couleeuuuurs », j’ai l’imagination qui saigne. Mais quand je retrouve ma blonde adorée avec ses jolies pointes de punkette, je tombe sous le charme ! Pile dans la tendance du punk 70′, je dis oui et j’admire. Car non, ce n’est pas avec mes cheveux courts et brun que je pourrai me permettre une telle folie. Mais je vous prépare quand même quelque chose …

Bref, elle associe tout ça avec un perf’ bicolore qui laisse toute la place aux mèches de donner du punch à sa tenue B&W. J’aime encore. C’est ma copine ❤ Si vous choisissez une tenue qui risque de jurer avec vos couleurs, un chignon et c’est réglé !

Pour vous faire ce type de couleur, le mieux c’est d’aller chez un coloriste qui saura choisir les bons tons et associer les couleurs (par exemple que des couleurs chaudes ou froides.

Belle journée ❤

Color in the (h)air

Color in the (h)air

Color in the (h)airLunette Burberry

Perf » Mango (idem ici, ici ou ici )

Sac H&M (idem ici ou ici)

Pantalon Sandro

Boots Greisy (idem ici)

Color in the (h)air

Color in the (h)airShoot by me (model : Claire)

F/W Lake

Fall lakeEt voilà un premier look sur ce petit monde !

CHAMPAGNE.

Tout d’abord, sachez que je partage mes tenues car j’aime expérimenter des choses et avoir des avis, alors dites moi (franchement) ce que vous pensez…..

Il y a quelques jours je vous parlais de la tendance boyish et de mon amooouur pour celle-ci, et bien voilà, ce qui est dit est fait mes amis. J’ai associé une chemise ample, en coton, à mon pull doudou (qui me tient bien chaud en ce début d’hiver) (oui oui vous voyez de la neige en fond!) et mes boots adorées. Je porterai ce type de tenue en toute circonstance, sauf pour un rencard. J’aime être (plus) féminine pour ce type… d’évènement.

Ce qu’il faut, lorsqu’on ose l’homme-attitude, c’est garder une vraie touche de féminité, genre bijoux fins, rouge à lèvre girly ou vernis laqué. J’ai comme qui dirait un petit souci de #besoindeféminité depuis que je me suis coupé les cheveux court, mais ce fut une véritable révélation. Je me suis rendu compte qu’il ne fallait jamais trop en faire. Juste par touche. Parcimonie. Et c’est joli. Tout comme vous.

Belle journée.

Fall lake

Fall lake

Fall lake

Sac Longchamp

Pull American Vintage

Chemise Comptoir des Cotonnniers

Pantalon H&M

Boots Sandro

Fall lake

Fall lake

Fall lake(ahahah….)

Shoot by Claire (Annecy)