Légèreté

Légèreté Rouge à lèvre : Dr. Pierre Ricaud + encre à lèvre YSL, pull American Vintage

Voilà maintenant 2 mois que je ne porte plus de fond de teint. En plein hiver, c’est tout à fait ça. J’ai pris la décision d’alléger ma routine make up et de laisser ma peau respirer. Surtout depuis que j’ai flingué un top blanc. Et que je me suis vue carotte. J’ai dit stop.

Après une galère à trouver une nouvelle pilule qui me convienne, j’en ai enfin fini avec ça. Lilou, merci. Ma peau a alors trouvé son rythme de croisière et devient chaque mois un peu plus nette. En me regardant de plus près, j’ai compris que c’était le moment. Me voilà alors chez Sephora, à chercher la poudre parfaite pour matifier mon teint et redonner un peu d’éclat à la mine grisâtre de l’hiver. Clinique bonjour. Clinique merci. Une poudre compacte nuageuse, fraiche et velours. Adopté.

Avant d’appliquer ce nouveau trésor, je nettoie ma peau avec le nettoyant visage Lush « Ramoneur », nouvel habitué de ma salle de bain. Premièrement car il n’a pas de packaging, petite planète je t’aime et parce qu’il ne laisse aucun film sur la peau, elle est A-NUE. Une merveille au touché. Il exfolie tout doucement (indispensable l’hiver), comme une caresse et débarrasse la peau de tout. Tout. Bye bye pollution parisienne.
Ensuite j’arrose ma zone T et le haut des pompette de la lotion l’Arbre à thé, un vent de fraicheur qui fini de m’achever et d’embellir ma peau. Antiseptique, hydratant, odeur enivrante et fraicheur. Bonheur cosmétique à l’état pur. Je commence réellement à baigner et m’immerger dans l’univers se Lush et sa lutte pour le bonheur de la planète et son peuple.

A la suite de ça, j’ai alors tenté une nouvelle expérience, le no mascara. Du fard cuivré à gris violacé, une bouche fraiche. Du fard nude, une bouche rouge bordeaux. Des palettes de duos qui deviennent un véritable terrain de jeux. Se voir féminine avec un minimum d’artifice est un délice.

Je me suis donc surprise à regarder autour de moi, à scruter les habitudes make up de mon entourage puis des voisines du métro parisien. Et le bilan fût loin de toutes mes espérances. Les femmes se maquillent de moins en moins. Une touche légère de mascara, un teint à peine rosé et des lèvres nues, tout juste hydratées. Il y a des exceptions, naturellement, et c’est justement grâce à ces filles noyées sous leur masque qu’on respire. Qu’on apprécie de voir ces petites imperfections, ces quelques rougeurs qui nous rendent femmes et décuplent leurs charmes. Quel plaisir de voir ces jouent rosirent face au vent glacial chargé de flocons.

Ma nouvelle routine teint donc :

Nettoyant visage Lush
+
Lotion tonique Lush
+
Serum Chanel
+
Base de teint Dr. Brandt
+
Anti-cerne Lancôme
+
Poudre compacte Clinique

Une très belle soirée, courage plus que demain❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s